Comment assurer les préliminaires au lit ?


Beaucoup négligent les préliminaires avant de passer à l’acte sexuel et certains ne savent même pas ce que sont les préliminaires, leur importance et le mode d’emploi qui les accompagne. Les avis sont, cependant, partagés pour ceux qui sont au courant de l’existence de ces petits jeux amoureux avant de passer à la pénétration. Les uns pensent que les préliminaires sont importants pour préparer le terrain et ainsi, le rendre plus accueillant. Tandis que d’autres pensent que les préliminaires ne sont pas si utiles et constituent même une perte de temps car finalement, l’essentiel c’est d’arriver à l’orgasme au plus vite, quitte à négliger le plaisir de l’autre.

Les préliminaires sont une étape importante qui consiste à se « titiller » ou à se chauffer pour stimuler encore plus et accroître l’excitation. Comme le terme « préliminaire » l’indique, il se déroule avant les rapports sexuels et est sensé attiser le désir par des contacts plutôt sensuels, afin d’atteindre un degré d’excitation assez élevé pour faciliter la pénétration ou pour décupler le plaisir lors de l’acte sexuel https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9sir_sexuel. Il arrive même que certaines personnes atteignent l’orgasme lors des préliminaires sans devoir aller jusqu’à la pénétration. Un savoir-faire particulier ? En matière de préliminaires, il n’existe pas de règles spécifiques, car chacun son truc pour exciter son partenaire. D’ailleurs, le but c’est de se donner du plaisir et d’atteindre ensemble (ou séparément) le nirvana. Par ailleurs, les préliminaires relèvent surtout de la sensualité. Ils peuvent débuter par un baiser langoureux et fougueux, comme par des mains baladeuses…

La bouche…
Il existe plusieurs manières de mener à bien des préliminaires comme les stimuli buccaux dont le cunnilingus pour les femmes et la fellation pour les hommes fr.wikipedia.org. La bouche est très riche en éléments stimulateurs dont la langue qui est un organe très sensuel faisant frémir à la moindre de ses caresses. Elle peut également se promener sur tout le corps et s’immiscer dans les moindres recoins de la peau, à la recherche de quelques zones érogènes qui arracheraient quelques gémissements de plaisir. Ses zones érogènes peuvent se situer au niveau des orteils, des aisselles, du cou, des tétons ou droit au but : au niveau du sexe lui-même. Les plaisirs sont variés et chez certains, quelques mordillements ou un peu de salive ne feront que donner du mordant à l’acte !

Les mains…
Les mains sont aussi de redoutables exploratrices en matière de zones érogènes, car elles peuvent être partout et ailleurs https://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9f%C3%A9rence_sexuelle. Les doigtés sont très appréciés chez certains, tandis qu’ils gênent chez d’autres. Bref, les mains ne sont pas avares en caresses. Il également possible de les combiner avec la bouche pour donner un avant-goût de la pénétration elle-même.

Conclusion
Les préliminaires ne sont pas obligatoires, mais ils sont toutefois très plaisants et permettent de connaître le corps et les préférences de son partenaire afin que le rapport sexuel soit un pur moment de plaisir pour les deux partenaires.

Rate this post